Consolider l’ancrage national

18_decrypt_ancragenat

Quatre années à peine après sa création en 2004, la Trust Merchant Bank (TMB) était déjà présente dans cinq villes de la République Démocratique du Congo. Son déploiement a continué à s’accélérer avec la mise en œuvre d’un programme d’expansion et de diversification. À la fin de 2016, cette banque universelle et de proximité proposait sa gamme complète de produits et services dans une trentaine de villes congolaises, à travers un réseau dense de 91 agences et guichets.

En 2017, la TMB poursuivra sa phase d’expansion et de diversification. « Notre ancrage national va s’étendre davantage avec la consolidation de notre écosystème bancaire ainsi que la mise en place de notre réseau de partenaires-agents indépendants “Pepele Mobile” opérationnels partout en RDC », confie son directeur général, Oliver Meisenberg. À 46 ans, marié et père de quatre enfants, il est à la tête de l’une des banques les plus florissantes du pays. « Avec mes équipes, je participe à une fabuleuse aventure de pionniers dans le secteur bancaire congolais, avec de nombreux défis à relever à travers notre vaste et magnifique pays, plein d’opportunités pour ceux qui prennent l’initiative d’entreprendre». La mission de la TMB englobe à la fois l’accompagnement des clients dans les projets et l’amélioration de l’inclusion financière dans le pays. La TMB se veut simplement une banque accessible à toutes et tous. Grâce à sa stratégie dynamique d’innovation, la banque a facilité l’accès à ses produits et services à un grand nombre de Congolais. « En 2016, une part considérable de notre énergie s’est focalisée sur le développement de notre offre de mobile banking qui s’est accrue et spécialisée ». Lancé en 2015, Pepele Mobile est la toute première offre de mobile banking du pays.

UNE BANQUE « SOLIDE »

L’un des indicateurs de la solidité financière de la TMB se situe au niveau de l’importance de ses fonds propres. « C’est un gage de pérennité de nos activités ». Les socles fondamentaux de la stratégie de développement du conseil d’administration et du comité de gestion se résument en 4 D : diversification sectorielle, diversification des marchés, diversification géographique et diversification des revenus. « Notre stratégie générale s’accompagne d’une stratégie de gestion et de contrôle des risques et de bonne gouvernance ». Par ailleurs, la TMB accorde un intérêt particulier au caractère national dans son approche. La banque privilégie ainsi le « made in Congo » dans la proposition de ses produits ainsi que dans sa manière de mener les affaires et de s’engager auprès de ses clients. Comme l’explique Oliver Meisengberg, un secteur bancaire local fort est essentiel pour la croissance durable du pays.

Laisser un commentaire

*